Claudine Georget

Claudine GeorgetPortrait

Claudine Georget, plasticienne de formation (Atelier Met de Penninghen et école supérieure des Métiers d'Art de Paris), s'est spécialisée dans la création support-surface : maquettes de tissus, grands foulards, papiers peints et panoramiques, affiches et illustrations, décors pour enfants...
Après avoir travaillé pour des studios de création et des imprimeurs, elle a choisi depuis quelques années son atelier pour développer une peinture néo-figurative enlevée, contemporaine, narrative et colorée, privilégiant les personnages dans des scènes intimistes, parfois fantasmatiques et sociétales.
Ses thèmes privilégiés sont les cafés et leur "blues" les fêtes, la danse, le cirque et le monde du spectacle, le sport et le voyage mais aussi les "natures mortes" et les "tissus".
Le dessin, la composition, le cadrage et la mise en couleurs participent de cette "nouvelle figuration" où symboles et humanité se côtoient.
Son atelier, situé dans un hameau du causse entre Rouergue et Quercy (Figeac, Villefranche de Rouergue, Cajarc) surplombant la vallée du Lot, lui apporte le calme nécessaire à la maturation de ses créations.
Sa technique est mixte, mélangeant crayon, acrylique, huile, pastel, collage sur divers supports comme le papier, le bois, la toile, le carton...

Quelques unes de ses expositions :

- 2014, août, Exposition "Plurielles", Figeac (Lot)
- 2014, août, Marché de l'Art, Loupiac (Aveyron)
- 2014, juillet/août, galerie "Le matou del Arte", Figeac (Lot)
- 2014, mai, galerie "L'art en pente douce", Cajarc (Lot)
- 2013, août/septembre, galerie "La tour", Montsalès (Aveyron)
- 2013, août, Exposition "Plurielles", Figeac (Lot)
- 2013, février, Art Actuel à Brive (Corrèze)
- 2012, août, Expo "Plurielles", Salle Balène à Figeac (Lot)
- 2012, juillet/août, Maison de la Fontaine à Najac (Aveyron)
- 2012, juillet/août, Expo collective, Château de Lacapelle-Marival (Lot)
- 2011/2012, décembre/janvier, Maison Pillon/Ozenne à Toulouse (Haute-Garonne)
- 2011, Expo collective de femmes à Figeac (Lot)
- 2011, Sabadel-Latronquière (Lot)
- 2011, Marché de l'Art à Lacapelle-Marival (Lot)
- 2011, Expo collective à Carayac (Lot)
- 2011, Pont des Arts à Marcillac-Vallon (Aveyron)
- 2010, Galerie Sensations à Figeac (Lot)
- 2010, Rue des Arts au Carla-Bayle (Ariège)
- 2009, Galerie Sillage à Gramat (Lot)
- 2009, Galerie de l'Aubance à Brissac (Angers)(Maine et Loire)
- 2008, Lacapelle-Marival (Lot)
- 2008, La Petite Galerie à Figeac (Lot)
- 2006/2007, La petite galerie à Figeac (Lot)
- 2005/2006, Galerie Thuillier, rue de Thorigny à Paris
- 2005, Galerie de "Arte" à Nantes (Loire-Atlantique)
- 2003, Le grand Marché d'Art Contemporain de La Bastille à Paris
- 1999, Galerie "L'Acadie" à Cajarc (Lot)
- 1993, Galerie "Cupillard" à Grenoble (Isère)
- 1993, Diagonale des Arts à Cahors (Lot)

Morceaux choisis de presse :

"C'est un style fêtard,des tableaux qui interpellent..."

"L'art de C.Georget est contemporain de la BD comme ses scènes de bar, avec des personnages croisés ou inventés, des rencontres improbables, fêtes foraines, soirées, boîtes. L'artiste aime à exagérer les postures et caricature les formes ; les ambiances réussissent à surprendre, elles sont surchauffées, truculentes, parfois exotiques ; en un mot c'est la vie toute simple..."

"...Les toiles accrochées ne peuvent qu'inciter l'amateur à pénétrer dans la galerie pour faire le tour des cimaises. C. Georget met dans ses œuvres une joie de vivre jubilatoire ; ses "beaux ténébreux" élégants jusqu'au bout des ongles y voisinent avec de plantureuses créatures qui vous lancent des invites aussi prometteuses que festives ; des portraits aussi, des natures mortes bien vivantes ; l'inspiration du peintre repousse les bornes et n'a pas de limites. Elle apprivoise la vie, l'ironie, la couleur : c'est la fête."

"Son style très expressionniste emprunte des teintes vives et chaudes mais sait aussi se faire tendre, voir diaphane pour des compositions qui toutes surprennent et ne laissent pas indifférent. L'on peut y deviner des influences comme Bilal notamment, mais ce n'est que partiel tant le peintre possède une "patte" à nulle autre pareille..."